Perruche ondulée

Forum dédié au bien-être des perruches ondulées : cage, alimentation, sexe, age, apprivoisement, reproduction ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bienvenue sur le forum Invité

Un problème, une question ? Le SOMMAIRE regorge d'informations !

Partagez | 
 

 La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.

Aller en bas 
AuteurMessage
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15455
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

MessageSujet: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 18 Aoû 2010 - 13:14

La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence

Les ondulées sont les parents pauvres du monde aviaire. A-t-on déjà vu 15 ou 20 bébés perroquets dans un aquarium livrés à la merci tous dans une animalerie? C’est pourtant le lot quotidien de bien des ondulées. Leur popularité a fait qu’on les regarde souvent de haut, comme si elles n’avaient plus rien à offrir. Elles n’ont pourtant rien à envier aux autres psittacidés en convivialité. Pour mieux comprendre leurs besoins, il est nécessaire de comprendre leur mode de vie à l’état sauvage et le comportement en captivité.

Mode de vie en nature

Originaire d'Australie

Les ondulées sont originaires des régions arides et semi-arides du centre de l’Australie. Dans leur habitat naturel, elles font face à des conditions de vie extrêmes. Les écarts de température peuvent varier de 40 degrés en été à sous zéro en hiver et les périodes de sécheresse peuvent s’étaler sur plusieurs années. Par conséquent, les ondulées ont développé un mode de vie nomade se déplaçant au rythme des pluies saisonnières pour assurer leur survie. Elles ont développé la capacité de parcourir des distances phénoménales, voire des centaines de kilomètres par jour en profitant de vents favorables. Les ondulées suivent la pluie, la germination rapide des graminées sauvages et autres plantes à la recherche de lieux de nidification propices.

Reproduction
La fréquence erratique des pluies saisonnières a une influence directe sur la reproduction. Lorsque la nourriture est rare, en période de sécheresse, et hors des périodes de reproduction, l’activité hormonale qui déclenche la ponte est interrompue. Avec de telles conditions, les ondulées ne peuvent pas avoir de saison de reproduction ponctuelle. Elles sont des pondeuses opportunistes et déterminées. Cela ne décrit pas des traits de caractère, mais plutôt le fait qu’elles dépendent de conditions favorables pour être stimulées sexuellement. Elles pondent un nombre prédéterminé d’œufs (généralement entre 4 et 6) et profitent des périodes plus tempérées du printemps et de l’automne où les écarts entre les températures diurnes et nocturnes sont moins prononcés.

Les lieux de nidification propices sont marqués par la présence d’eucalyptus de différentes variétés dont les cavités servent de nids. Ces arbres servent aussi à les préserver de la chaleur du soleil et à les protéger des prédateurs car leur plumage se fond parfaitement dans son feuillage. Le sol qui abrite ces arbres et la présence de l’eau assurent qu’une large variété de graminées sauvages, d’herbacées à fleurs et diverses plantes succulentes fourniront aux ondulées la nourriture nécessaire à la reproduction. Ce sol est aussi très riche en différents minéraux, dont le calcium nécessaire à la production d’œufs. Il produit des graminées riches en nutriments dont la valeur nutritive est supérieure à celle des graines du commerce. Les perruches se nourrissent de ces différentes plantes à divers stades de leur développement, dès la germination des graines jusqu’à l’apparition des jeunes pousses qui produiront de graines fraîches quand la plante sera mature.

Vivre en colonie
Les ondulées sauvages vivent en groupe d’une trentaine jusqu’à des centaines d’individus. Dans la nature, elles sont très tolérantes quant à la proximité des autres couples durant la reproduction. Dans l’abondance on a même vu parfois, tant dans leur habitat naturel que dans les élevages, des femelles partager le même nid, des célibataires nourrir des bébés et les plus vieux d’une même couvée nourrir les plus petits. C’est dans des cas de surpopulation et dans la disette que l’agression survient.

C’est cette robustesse, cette capacité d’adaptation et cette facilité de reproduction qui ont fait d’elles l’un des oiseaux domestiques les plus populaires et les plus répandus. Ce n’est pas une centaine d’années de domestication qui changeront quoi que soit à des millions d’années d’évolution. Mes 14 perruches vivent ensemble dans l’harmonie la plus parfaite. Les ondulées se plaisent à la vie communautaire, ce sont des oiseaux grégaires. Elles ne sont généralement pas jalouses et n’excluent pas d’emblée les autres membres de la bande. Avec les humains, elles ne sont pas exclusives et acceptent facilement tous les membres d’une même famille. Ce sont des oiseaux dynamiques et joueurs qui interagiront volontiers avec nous.

Une espèce d'oiseau aux nombreuses mutations
Il n’y a qu’une seule espèce de perruche ondulée : la melopsittacus undulatus, ce qui signifie petit perroquet chanteur à ondulations. La centaine de mutations et de combinaisons possibles qui existent ont toutes été faites à partir du même oiseau. Elles restent donc toutes des perruches ondulées, même celles qui à cause de leurs mutations ne présentent plus d’ondulations. La perruche anglaise que l’on croit souvent à tort appartenir à une sous-espèce, a été créée en sélectionnant pour la reproduction les plus gros spécimens ou ceux qui présentaient des caractéristiques souhaitables aux yeux des éleveurs qui les présentaient dans les concours.

Comportement

Les ondulées ont très rarement des problèmes de comportement. Ni vous, ni le contenu de votre maison n’avez trop à craindre du bec des perruches. Une perruche bien apprivoisée ne devrait pas mordre et la morsure lorsqu’elle survient est toujours relative à la taille du bec. Les dommages qu’elles peuvent causer sont minimes comparés aux plus grosses espèces. Il vaut quand même mieux leur fournir des jouets destructibles disponibles sur le marché, ou des branches naturelles, des bouts de carton, de liège, etc. Le bruit que produisent les perruches est intimement lié à leur nombre. Les perruches piaillent plus qu’elles ne crient, mais elles piaillent beaucoup! De deux à quatre le bruit est très acceptable, au-delà de ce nombre, il faut être plus tolérant, car plus leur nombre croît, plus leur babillage devient sonore et incessant. Paradoxalement, les perruches qui crient sont souvent des perruches gardées seules ou à qui il manque de stimulus. J’ai eu jusqu’ici plus d’une vingtaine de perruches, deux d’entre elles seulement criaient et une seule mordait. Il s’agit plus à mon avis d’une question de caractère relié à un individu plutôt que d’un trait commun à une espèce. Le picage est aussi très rare chez les ondulées.

Toilettage
Les ondulées mettent énormément de soin à leur proprte toilette et à celle de leurs congénères. Bien qu’elles soient facilement apprivoisées et qu’elles apprennent volontiers à venir sur le doigt, peu d’entre elles aiment avoir leurs plumes dérangées. Si vous aimez les oiseaux que l’on peut facilement câliner, vous serez déçus, car à part un petit grattage de tête et une petite caresse sur la bedaine, elles n’aiment pas trop être touchées.

Apprivoisement : parole, apprentissage, sorties et rentrées de cage

Certaines peuvent montrer une réelle aptitude pour la parole, mais il ne faut pas trop y compter. Le développement de leur chant naturel évolue jusqu’au 60e jour de leur vie. Elles ont une ouïe très fine et sont capables de distinguer les consonnes des voyelles, ce qui les aide dans l’apprentissage de la parole. Mon premier petit mâle, Bleu, était très attaché à nous et très apprivoisé. Il disait plusieurs mots et était très intéressé à communiquer avec nous. Cette disposition a disparu dès qu’il a été mis en présence d’autres perruches avec lesquelles il était plus enclin à échanger. Pistache, qui avait grandi à proximité d’une volière de perruches calopsittes, avait intégré le chant de celles-ci à son répertoire, à la grande surprise des autres quand elles l’ont accueilli!

Les perruches étant grégaires, il faut savoir profiter de leur tendance à agir au sein d’un groupe homogène et cela même si elles ne sont que deux. Pour cela il faut établir un horaire stable. Mes 14 perruches rentrent d’elles-mêmes dans leur cage en une dizaine de minutes quand vient le temps d’aller dormir. Pour les inciter à rentrer, je diminue progressivement la lumière et elles profitent de la dernière chance qu’elles ont d’aller manger et de bien s’installer pour la nuit. Plusieurs d’entre elles se trouvent déjà à l’intérieur, habituées à un horaire fixe. Je n’ai plus qu’à encourager les dernières à rentrer.

Les perruches ondulées ont une grande capacité d’apprentissage. Pour leur apprendre à éviter les zones et les objets interdits, je claque des mains dès qu’elles s’en approchent. Le signal du danger et de l’interdiction est rapidement associé au bruit produit par mes mains. Elles ne vont que très rarement là où elles ne sont pas sensées être. Les nouvelles et les bébés apprennent des autres, par imitation ce qu’il faut ou qu’il ne faut pas faire.
Je mettais les premières une à une dans leur cage, je ne peux plus faire ça avec un aussi grand nombre, j’ai donc dû changer de tactique. À l’époque, on avait montré à Bleu à répondre en hochant la tête, comme pour dire oui, à n’importe quelle question dont le dernier mot finissait en « i ». Il avait parfaitement saisi le fonctionnement du jeu et adorait l’attention qu’il suscitait et recevait. J’ai toute une volée d’oiseau maintenant, je ne peux pas en avoir quatorze d’un tel niveau, pas plus que je peux en avoir 14 sur mon épaule.

Quand j’ai eu mes premières perruches nourries à main, Bleu et ensuite Azure, on m’avait prédit bien des choses qui ne sont jamais arrivées. Je n’ai perdu ni l’amour ni l’attention de Bleu à l’arrivée d’Azure. Ni un ni l’autre ne m’ont rejeté quand ils ont eu leurs premiers bébés. Ils ne sont pas redevenus sauvages et ont été d’excellents parents malgré le fait qu’ils aient tous les deux été nourris à la main. L’écart entre le reproducteur et l’oiseau domestique est beaucoup moins prononcé chez l’ondulée qu’il ne l’est chez les plus grosses espèces.

_________________


Dernière édition par Martine le Lun 2 Juil 2012 - 5:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15455
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 18 Aoû 2010 - 13:21

Qu’ils soient des pots de colle ou des oiseaux plus indépendants, les perruches doivent avoir suffisamment de temps à l’extérieur de la cage pour se tenir en forme et éviter l’obésité. Une perruche trop sédentaire risque de développer des accumulations de graisses ou des lipomes, d’avoir des problèmes de foie et subséquemment des problèmes aux reins. La taille de la cage que l’on doit leur fournir n’a rien à voir avec la taille de l’oiseau, mais plutôt à sa capacité de vol. Les ondulées ne sont pas que des perroquets grimpeurs. Les miennes traversent les 25 pieds (8 mètres) de mon salon en quelques secondes.

Dimensions de la cage
Pour la cage, il est plus important de prioriser l’espace de vol au détriment de la présence de barreaux horizontaux si l’on est confronté à ce choix. La cage devrait être plus large que haute et l’espace entre les barreaux ne devrait pas excéder ½ pouce (10 mm). Les perruches aux ailes pleines volent très habilement. Les accidents ne sont pas dus au vol, mais plutôt aux dangers auxquels elles pourraient être confrontées. Si vous croyez qu’une taille d’aile est nécessaire, voyez à ce qu’elle soit faite par des personnes compétentes. Une taille inadéquate peut en elle-même être une source de blessures.

On doit fournir une variété de perchoirs, mais surtout des perchoirs faits de branches naturelles de tailles variées pour assurer une bonne santé des pattes. Toutes les perruches adorent les balançoires. Les jouets sont importants, mais ne devraient pas l’emporter sur l’espace de vol. Je ne vois aucun mal à donner des miroirs dans la mesure où la perruche n’en fait pas une obsession, c’est à vous d’en juger. Il ne faut en aucun cas mettre ces petites tentes si populaires auprès d’autres petites espèces. Chez l’ondulée, n’importe quel petit trou noir est perçu comme un nid et sa noirceur relative est un des déclencheurs d’une réaction hormonale qui stimule la ponte.

Reproduction en captivité

Les ondulées se reproduisent très facilement, mais on ne doit pas les faire se reproduire n’importe comment. Les oiseaux qui évoluent dans un environnement où de bonnes conditions de reproduction ne sont pas observées sont exposés à une myriade de problèmes. Les femelles pourront souffrir de carence en calcium, les mâles qui ont à fournir jusqu’à 10 fois plus d’énergie qu’à l’ordinaire deviendront épuisés. Les bébés faibles ou malades seront possiblement rejetés par les parents et souffriront potentiellement de malformations aux pattes et d’infections diverses causées par une mauvaise immunité. Il faut savoir qu’un couple enchaînera jusqu’à trois couvées consécutives. Ces pontes sont déterminées d’avance et ne pourront être arrêtées. Un couple peut très facilement produire une douzaine de petits. Les bébés atteindront leur taille adulte et seront sevrés en 6 semaines environ. Il faut donc prévoir l’espace nécessaire pour loger les nouveaux venus et éviter la surpopulation qui est souvent à la source des agressions. Si les bébés demeurent auprès de leur famille d’origine, cela fera d’eux des adultes consanguins avec toutes les conséquences que cela peut entraîner.

Bien que les ondulées atteignent très jeunes leur maturité sexuelle, les perruches de moins d’un an font souvent de fort mauvais parents. Les mâles trop jeunes assumeront mal leur rôle de père, s’ils ne s’en prennent pas carrément aux petits ou à la femelle. Les mères trop jeunes mangeront leurs œufs si elles ne souffrent pas elles-mêmes de rétention d’oeuf, surtout si leur diète est carencée. Ces jeunes parents n’ont simplement pas la maturité physique et mentale nécessaire malgré le fait qu’ils soient féconds. Dans des conditions idéales, les ondulées sont généralement des parents très attentionnés. Les petits peuvent rester auprès des parents dans la mesure où l’espace le permet, bien que les parents chassent parfois les petits pour entamer une autre couvée. À mon humble avis, on a tendance à séparer trop rapidement les bébés sevrés de leurs parents, ils ont encore beaucoup à apprendre d’eux sur le fait d’être un oiseau. On aurait beaucoup à gagner en respectant plus les familles. Deux choses que les néophytes devraient absolument éviter lors de la reproduction sont l’élevage en colonie (plusieurs couples ensembles) et le nourrissage à la main. Cela devrait être laissé à des personnes expérimentées.

Chez les ondulées, c’est la femelle qui choisit le mâle. Bien qu’elle ne soit pas aussi exigeante que d’autres perroquets dans la sélection de son conjoint, le mâle doit mettre énormément d’ardeur à sa cour avant de mériter les faveurs de celle-ci. Parmi les critères de sélection, il y a le chant du mâle qui stimule le développement des ovaires et l’ovulation. La grosseur des spots, ces petites taches noires placées sur le masque, est un autre critère. Les ondulées percevant les rayons ultra-violets en plus du spectre plus limité perçu par les mammifères, seraient influencées dans leur choix de conjoint par leur capacité de briller à leurs yeux d’une façon qu’il nous est impossible de percevoir. Plusieurs études ont démontré que le plumage des ondulées réfléchirait les rayons UV et que certaines parties du plumage montreraient un degré de fluorescence qui influencerait le choix des femelles. C’est le cas des taches auriculaires (bleues en forme de goutte placées sur le masque aussi) qui joueraient aussi un rôle dans la sélection du mâle par la femelle.

Alimentation
Les perruches sauvages se nourrissent surtout de graminées, cela ne veut pas dire que l’on devrait les nourrir que de graines pour autant. Le sédentarisme de nos perruches n’a rien à voir avec la vie active et le taux de décès élevé des perruches sauvages. Une diète appropriée fera que les ondulées seront moins enclins aux entérites et autres infections souvent être associées à une diète de sous-alimentation comme celle basée sur des graines uniquement. Un oiseau bien nourri et sain développera une immunité relative à sa forme physique. Les perruches sont de véritables granivores et ne devraient pas, selon l’avis de plusieurs, être nourries exclusivement de moulées, mais plutôt d’une combinaison de graines et de moulée. Le reste de la diète devrait être constitué d’aliments de table sains, de légumes et des fruits orangé ou vert foncé, riches en bêta-carotène, précurseur de la vitamine A essentielle aux psittacidés. La germination qui utilise une bonne partie des graisses et augmente la valeur nutritive des graines est une façon idéale de rallier l’alimentation naturelle de l’ondulée tout en lui fournissant nutriments et enzymes essentiels au bon fonctionnement de la digestion et de l’intestin.

Les petits issus des élevages sont souvent nourris que de graines et deviennent vite capricieux. Lorsqu’on les habitue jeunes à la variété, ils mangent de tout avec appétit. Les miennes se délectent d’œufs cuits durs, des pâtes alimentaires, de couscous, de pain entier, etc. Aucun changement à une diète existante ne devrait être fait de façon drastique et jamais durant l’acclimatation, mais plutôt par la suite. Il devrait toujours y avoir un os de seiche et un bloc minéral dans la cage et possiblement des écailles d’huîtres en petite quantité, le gravier est à éviter. En cas de doute sur les quantités de minéraux et de vitamines absorbés, on peut rajouter des suppléments vitaminés en les saupoudrant sur la nourriture fraîche. J’offre aussi sur une base régulière des probiotiques que j’administre de la même manière pour maintenir une flore intestinale saine. Les plats ouverts qui servent aux germinations et aux légumes devraient être changés souvent. Les perruches boivent très peu, ce qui n’empêche pas qu’elles doivent toujours avoir de l’eau fraîche à leur disposition. Je préfère de beaucoup les abreuvoirs et les mangeoires fermées ou à débit, cela évite la contamination et le tri.

Vivre à deux c'est mieux!

À moins qu’une perruche ne reçoive énormément d’attention, il est préférable de les garder au moins en paire. Je dis bien en paire et pas nécessairement en couple, car une paire constituée d’oiseaux de même sexe, voir même possiblement d’un oiseau d’une autre espèce, sera tout aussi heureuse. Généralement un couple auquel on ne fournirait pas de nid ne devrait pas produire d’œufs. Mais rien ne garantit que même une femelle seule ne pondra pas. Une perruche qui pond sur le sol de sa cage ne couvera généralement pas ses œufs. Dans un cas comme dans l’autre, il ne faut pas retirer les œufs avant que la femelle ne les délaisse. Les œufs viables en excès peuvent être passés à l’eau bouillante ou percés à l’aide d’une aiguille. Si cela vous parait cruel, c’est à ce jour la seule méthode de contraception disponible. Si votre femelle pond, elle doit être nourrie comme une reproductrice. Le seul fait de pondre demande un grand effort physique. Dans le cas d’une pondeuse chronique, il vaut mieux consulter une vétérinaire aviaire.

Identification du sexe
Chez l’ondulée, il y a un dimorphisme sexuel évident. La cire du mâle est généralement d’un bleu franc et celle de la femelle beige ou bleu très pâle. Il y a des exceptions chez certaines mutations où la cire du mâle sera couleur chair. Chez les bébés la cire est violacée. Dépendamment du cycle hormonal de la femelle, la couleur de la cire changera et toutes auront une cire brune durant les périodes de fertilité. Le bleu de la cire des mâles s’intensifie aussi durant leur pic hormonal, mais le contraste est moins évident, donc moins remarqué. On a trop facilement tendance à faire ressortir des différences de caractère et de comportement entre les deux sexes à partir du fait qu’il est si facile de les distinguer. Je n’adhère pas à cette façon de voir les choses. Si le sexe n’était pas si facilement déterminé, ces idées préconçues ne tiendraient pas la route. Il est effectivement bien étrange de voir que des gens doivent avoir recours à des tests d’ADN pour déterminer le sexe de leur perroquet et que ceux qui ont des ondulées devraient savoir d’avance à quoi s’attendre.

Le perruchon idéal
Dans chaque nichée, que les parents soient sauvages ou non, il y a une volonté d’être apprivoisé qui est propre à chaque oiseau. Le perruchon idéal est selon moi un bébé manipulé au nid, élevé par ses parents naturels (idéalement apprivoisés) et qui a joui de leur éducation et de leurs soins. Ce perruchon combine le parfait équilibre entre le fait d’être un oiseau à part entière et le fait d’avoir eu une relation dès son plus jeune âge avec les humains. Il se contentera parfaitement de la compagnie de sa propre espèce en votre absence et sera heureux de votre retour. Si vous n’avez pas la patience pour l’apprivoisement, prenez un bébé nourri à la main, mais nourri avec amour et dans le respect de son intégrité. Le nourrissage n’est pas strictement alimentaire, il y a aussi une composante émotionnelle à l’action. Un bébé qui a été simplement gavé perdra vite sa docilité dès qu’il sera sevré. Si vous avec la patience ou l’expérience, les bébés issus de parents sauvages sont relativement faciles à apprivoiser, certains sont d’un naturel tout à fait docile. Pour vous faciliter l’apprivoisement, ne prenez qu’un seul oiseau à la fois. Le deuxième oiseau bénéficiera de tous les efforts que vous aurez investis dans le premier, car il suivra l’autre.

Des compagnons pour la vie
Bien que l’ondulée soit une compagne idéale pour les débutants ou pour les enfants, ce n’est ni un oiseau jetable, ni un jouet. Ce n’est pas non plus un oiseau que l’on adoptera pour se faire la main en attendant d’en avoir un plus gros ou plus dispendieux. Il faut être cohérent dans notre démarche d’adoption, la taille de l’oiseau et son prix n’enlève rien à nos responsabilités. Considérez aussi les perruches qui auraient besoin d’une nouvelle famille. Vous pourriez faire toute la différence leurs vies, les candidats à l’adoption ne manquent malheureusement pas.



_________________


Dernière édition par Martine le Lun 2 Juil 2012 - 5:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arista
Modérateur
Modérateur
Arista

Inscription : 28/10/2007
Messages : 4306
Féminin Age : 36
Nombre d'oiseaux : 3
Ville et Pays : Québec

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 18 Aoû 2010 - 15:05

Bravo Martine, c'est un très beau résumé et très instructif! Very Happy

_________________
Arista,
Sinbad, Willy et Bleuette.
042 050  051  053  051  051  051  051  051  051  051
Au revoir Pommette, Azur, Églantine, Turbo, Ali, Poucette, Myrtille et Lulu. coeur rougecoeur rouge

Vente de Jouets/Québec: http://monamiloiseau.blogspot.com/2009_03_01_archive.html
Comportements du couple: http://www.perruche.org/t14033-video-seduction-101
Revenir en haut Aller en bas
http://www.monamiloiseau.blogspot.com
lolocuisto77
Administrateur
Administrateur
lolocuisto77

Inscription : 28/06/2008
Messages : 17486
Masculin Age : 41
Nombre d'oiseaux : 4
Ville et Pays : Ungersheim,68 France

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 18 Aoû 2010 - 15:54

un beau résumé!!!
un roman oui, quand j'ai vu le texte la première fois, j'ai refermé en attendant d'avoir plus de temps pour tout lire correctement.
bravo martine!

_________________
l' EAM est une technique de sauvetage pas d apprivoisement.

C'est seulement quand un moustique atterrit sur tes testicules que tu réalises qu'il y a toujours un moyen de résoudre les problèmes sans avoir recours à la violence !  !!!

Invité comment vas tu aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.perruche.org/forum.htm
Charlie
Administratrice
Administratrice
Charlie

Inscription : 23/05/2008
Messages : 6517
Féminin Age : 45
Nombre d'oiseaux : 2
Ville et Pays : Hautes-Laurentides/Québec

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 18 Aoû 2010 - 19:40

C'est un superbe exposé que tu nous présente là Martine, j'ai adoré! ^^

_________________
"The greatness of a nation and its moral progress can be judged by the way its animals are treated"
- Gandhi


Charlie *Animal friendly, because it's their planet too*
Revenir en haut Aller en bas
Jessica
Membre
Membre
Jessica

Inscription : 27/05/2010
Messages : 877
Féminin Age : 39
Nombre d'oiseaux : 4
Ville et Pays : Lessines en Belgique

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 18 Aoû 2010 - 20:05

Un resumé excellent !!! Bravo Martine et merci pour tous ca Smile
Revenir en haut Aller en bas
daniela_roa
Membre
Membre
daniela_roa

Inscription : 18/08/2010
Messages : 139
Féminin Age : 36
Nombre d'oiseaux : 6
Ville et Pays : Embourg - Belgique

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 18 Aoû 2010 - 20:06

Martine merci pour ce magnifique résumé , ca m'aide énormément ...moi qui commence dans ce domaine !

Merci et bonne soirée 042 047
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Jeu 19 Aoû 2010 - 12:36

J'ai mit ça dans mes favoris, de manière à pouvoir le lire à tête reposée. 003 C'est très bien, Martine... thumleft
Revenir en haut Aller en bas
titidu13
Membre
Membre
titidu13

Inscription : 01/05/2010
Messages : 2291
Féminin Age : 45
Nombre d'oiseaux : 9
Ville et Pays : Marseille 13 France

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Jeu 19 Aoû 2010 - 13:30

Merci beaucoup pour ces informations,et merci de partager ton grand savoir.
Revenir en haut Aller en bas
valou67
Membre
Membre
valou67

Inscription : 11/04/2010
Messages : 2144
Féminin Age : 51
Nombre d'oiseaux : 6
Ville et Pays : charente france

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Jeu 19 Aoû 2010 - 14:42

Superbe dissertation, qui confirme le peu de connaissances que j'ai sur ces petites boules de plumes .... et
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15455
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Dim 22 Aoû 2010 - 4:57

Merci les amis, c'est gentil. J'ai fait ce texte il y a plus d'un an je crois pour le magasine Parrot Life qui était sensé publié un numéro en français, je n'ai eu aucune nouvelle à date. Le magasine est publié de façon assez sporadique. J,ai eu beaucoup de mal à l'écrire, ça a été long car il devait s'adresser à tous, autant ceux qui ne connaissent pas beaucoup les perruches et les perroquets, qu'à ceux qui sont spécialisés. Il y a plusieurs personnes du monde aviaire qui écrivent dans ce magasine, des spécialistes et des vétérinaires, alors je ne voulais pas faire de bourde. Si j'avais à recommencé, je mettrai des informations sur le cancer. Je vous mettrez la travail de ma fille Roxane sur l'incidence du cancer chez les ondulées. Vous verrez, cela vous fera réfléchir sur le mal causé par les mutations et la consanguinité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dentelle
Membre
Membre
Dentelle

Inscription : 21/02/2008
Messages : 261
Féminin Age : 59
Nombre d'oiseaux : 5
Ville et Pays : pays des merveilles

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Dim 22 Aoû 2010 - 5:28

Merci Martine pour ces informations! tres intéressant ! je garde en dossier Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sham
Membre
Membre


Inscription : 15/11/2010
Messages : 52
Féminin Age : 53
Nombre d'oiseaux : 2
Ville et Pays : Comines Belgique

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mar 16 Nov 2010 - 10:27

Que de choses j'ai déjà apprises en deux jours ........ merci beaucoup , vraiment merci


Sham
Revenir en haut Aller en bas
LOBO 95
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Inscription : 25/02/2011
Messages : 1
Masculin Age : 32
Nombre d'oiseaux : 4
Ville et Pays : CERGY

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Ven 25 Fév 2011 - 4:35

Bravo Martine pour ce résumé plins d'informations .
Merci
Revenir en haut Aller en bas
lolocuisto77
Administrateur
Administrateur
lolocuisto77

Inscription : 28/06/2008
Messages : 17486
Masculin Age : 41
Nombre d'oiseaux : 4
Ville et Pays : Ungersheim,68 France

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mar 11 Oct 2011 - 22:40

Martine a écrit:
Merci les amis, c'est gentil. J'ai fait ce texte il y a plus d'un an je crois pour le magasine Parrot Life qui était sensé publié un numéro en français, je n'ai eu aucune nouvelle à date. Le magasine est publié de façon assez sporadique. J,ai eu beaucoup de mal à l'écrire, ça a été long car il devait s'adresser à tous, autant ceux qui ne connaissent pas beaucoup les perruches et les perroquets, qu'à ceux qui sont spécialisés. Il y a plusieurs personnes du monde aviaire qui écrivent dans ce magasine, des spécialistes et des vétérinaires, alors je ne voulais pas faire de bourde. Si j'avais à recommencé, je mettrai des informations sur le cancer. Je vous mettrez la travail de ma fille Roxane sur l'incidence du cancer chez les ondulées. Vous verrez, cela vous fera réfléchir sur le mal causé par les mutations et la consanguinité.


alors Martine ton article a été publié depuis l'année dernière?

_________________
l' EAM est une technique de sauvetage pas d apprivoisement.

C'est seulement quand un moustique atterrit sur tes testicules que tu réalises qu'il y a toujours un moyen de résoudre les problèmes sans avoir recours à la violence !  !!!

Invité comment vas tu aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.perruche.org/forum.htm
leeloominai
Membre
Membre
leeloominai

Inscription : 04/12/2011
Messages : 1507
Féminin Age : 42
Nombre d'oiseaux : 2
Ville et Pays : Montréal, Qc, Canada

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 11 Jan 2012 - 18:28

Super effectivement toute cette info, avec expérience personnelle.

Mais si je peux me permettre pour facilité la lecture, il faudrait faire des sous-titres par sections. Genre premier 4 paragraphes Mode de vie en nature ensuite Mutation, Comportement, Apprivoisement, Reproduction... Ça aiderait un peu à la lecture et à faire du repérage. 003

Somme toute, bien contente de savoir que Bleu et Azure sont restée attachante même si elles étaient ensemble en plus de se reproduire.
Revenir en haut Aller en bas
http://nicolefodale.ca/
amandier
Membre
Membre
amandier

Inscription : 16/03/2012
Messages : 64
Féminin Age : 32
Nombre d'oiseaux : 2
Ville et Pays : 01

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Mer 4 Avr 2012 - 16:22

Merci pour ce superbe article. J'ai juste sauté la partie reproduction qui ne m’intéresse pas pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Wolfi
Membre
Membre
Wolfi

Inscription : 16/04/2012
Messages : 25
Masculin Age : 24
Nombre d'oiseaux : 3
Ville et Pays : Belgique

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Lun 16 Avr 2012 - 23:14

J'ai mal aux yeux à lire sur le pc 022 . Très instructif ce post !
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15455
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Sam 14 Juil 2012 - 6:55

jflasfja;lk

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Titi-Perruche
Membre
Membre
Titi-Perruche

Inscription : 13/08/2012
Messages : 110
Féminin Age : 18
Nombre d'oiseaux : 2
Ville et Pays : Maroc

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Dim 19 Aoû 2012 - 22:16

C'est super Martine !
Revenir en haut Aller en bas
http://paradise-of-pet.kazeo.com
Dorléans Sylvie
Membre
Membre
Dorléans Sylvie

Inscription : 14/08/2012
Messages : 233
Féminin Age : 56
Nombre d'oiseaux : 2
Ville et Pays : Hérault

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Dim 19 Aoû 2012 - 23:03

Très instructif, car mieux nous les connaissont, mieux nous pouvons répondre et surtout comprendre leurs besoins . Merci Martine

048 051
Revenir en haut Aller en bas
LaPetite4pi8
Nouveau Membre
Nouveau Membre
LaPetite4pi8

Inscription : 27/08/2012
Messages : 11
Féminin Age : 33
Nombre d'oiseaux : 1
Ville et Pays : Mauricie/Québec

MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   Sam 1 Sep 2012 - 14:50

Très bel article, sa rafréchie la mémoire (:>)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Les.Recettes.de.La.Petite4pi8
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La perruche ondulée, l’oiseau grégaire par excellence.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Novice: achat en jardinerie
» J'AI TROUVÉ un oiseau de compagnie !
» plante perruche??
» oiseau de paradis
» Le semis de l' Oiseau de paradis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruche ondulée :: Origines & Mutations :: Histoire-
Sauter vers: