Perruche ondulée

Forum dédié au bien-être des perruches ondulées : cage, alimentation, sexe, age, apprivoisement, reproduction ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bienvenue sur le forum Invité

Un problème, une question ? Le SOMMAIRE regorge d'informations !
-46%
Le deal à ne pas rater :
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, SD/Micro SD Lecteur de Carte ...
6.99 € 12.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien

Aller en bas 
AuteurMessage
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15491
Féminin Age : 63
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty
MessageSujet: Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien    Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  EmptySam 24 Aoû 2013 - 19:29

Les maladies respiratoires sont parmi les problèmes les plus fréquemment observés chez toutes les espèces d'oiseaux de compagnie. Parce qu’ils peuvent avoir une variété de causes, un diagnostic précoce par un vétérinaire aviaire et un traitement approprié sont nécessaires pour éviter que les problèmes ne s’aggravent.

Quelles sont les causes des maladies respiratoires chez les oiseaux de compagnie?

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de ces maladies. La cause principale et la  plus fréquemment observée est une diète constituée principalement de graines ou une diète déficiente. Les graines contiennent très peu de vitamine A, et la vitamine A est nécessaire au développement normal de l'épithélium (Tissu formant un revêtement interne en surface d'une muqueuse). Une carence en vitamine A entraîne une dégradation de l’épithélium qui tapisse les voies respiratoires. L’épithélium affaibli est facilement envahi par des microorganismes. De nombreux micro-organismes, le plus souvent des bactéries, peuvent infecter le système respiratoire. Cependant, les virus, les champignons, les parasites, les tumeurs, les mycoplasmes et le Chlamydia peuvent entraîner des infections respiratoires. Une mauvaise nutrition affecte aussi tout le système immunitaire en diminuant la force des mécanismes de protection.

Parfois,  la défaillance d'un organe (foie, rein, etc.) se traduira par des signes respiratoires (difficulté à respirer) sans qu’il n’y ait aucun lien avec une infection. Les oiseaux n'ont pas de diaphragme qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominal, donc des fluides abdominaux de toutes sortes, un foie engorgé ou une tumeur abdominale peuvent causer une respiration laborieuse. Cette division avec le diaphragme n'existant pas comme chez les mammifères qui expirent et inspirent, il devient alors facile pour tous les contaminants et micro-organismes de coloniser le système respiratoire de l'oiseau.

Des réactions à des allergènes environnementaux peuvent causer des problèmes respiratoires. Avoir été exposé à des ustensiles de cuisine avec des enduits de Teflon surchauffés, des chandelles parfumées, une cheminée qui n'a pas une bonne tirée, des produits aérosols (ce sont souvent les gaz propulseurs qui sont en cause même si le produit lui-même n'est pas toxique), des produits pour masquer les odeurs de toutes sortes, en spray, branchés au mur et que l’on brule, des produits de nettoyage, des produits pour protéger les tapis et les tissus, des émanations de peinture et de vernis, la fumée de tabac, la poussière et saleté en suspension dans l'air : La poussière des sacs de graines, la poussière des terreaux pour les plantes, la poussière des gens qui font les foins près de chez vous, etc. Des expositions à ces allergènes  vont donner des signes de maladies respiratoires tels des éternuements.  L'exposition plus importante aux ustensiles de cuisine de Teflon surchauffés peut provoquer une mort subite. (Voir aussi Sécurité dans la section Prendre soin de sa perruche pour la liste des produits toxiques et dangereux.)

Est-ce que certaines espèces sont plus sensibles à certains facteurs?

Oui, et c'est une des nombreuses raisons pour lesquelles il est important d'aller chez un vétérinaire formé en médecine aviaire. Par exemple, les perruches ondulées et les calopsittes souffrent plus souvent de Mycoplasme ou Chlamydia, alors que amazones seront plus susceptibles d’avoir des problèmes avec les bactéries à gram négatif, les gris africains souffriront d’aspergillose, et les pinsons et les canaris auront des acariens des sacs aériens. Cela n’exclut pas que tous peuvent souffrir des autres maladies.

Est-il vrai que les courants d'air peuvent faire en sorte que mon oiseau ait  le rhume?

Non, c'est un mythe. Alors qu'il n'est pas sain pour un oiseau d’être exposé à  un courant d’air trop chaud ou trop froid,  les maladies respiratoires ne se développeront pas à cause d'un courant d’air. Cependant, l'exposition à un courant d’air avec un grand écart de température contribuera à un stress physique qui mettra à l’épreuve le système immunitaire de  l’oiseau.

Quels sont les signes de maladie respiratoire?

Il y a une variété de signes cliniques. Par exemple, certains oiseaux atteints d'infections de la trachée, des poumons et des sacs aériens ne montreront rien de plus qu'un changement de la voix.  D’autres auront des yeux larmoyants,  des écoulements nasales, des éternuements, une respiration sifflante ou une toux. D’autres oiseaux seront seulement ébouriffés, auront du mal à rester perchés et de garderont les yeux fermés. Un oiseau qui fournit un effort respiratoire accru risque de montrer un mouvement de va-et-vient de la queue lorsqu'il respire.

Avec toutes les différentes causes de maladies respiratoires, comment va mon vétérinaire va-t-il diagnostiquer le problème?

L'historique que vous fournirez est très important, son appétit, son sommeil, etc. Faites une liste de tous les symptômes observés ainsi que de leur durée pour les communiquer à votre vétérinaire. Cela l’aidera à établir son diagnostic. À part un examen physique complet, votre vétérinaire a à sa disposition  de nombreux tests de laboratoire. La coloration de Gram permet de mettre en évidence les propriétés de la paroi bactérienne, de les distinguer et de les classifier ce qui donne une information rapide sur les bactéries présentes et leur type. Différents tests pour détecter des bactéries sont faits suite à un prélèvement à la gorge, au cloaque ou à partir des fientes. Des prélèvements faits à partir d’une aspiration des sinus serviront à trouver des bactéries ou des levures spécifiques. Une radiographie (rayons X) des poumons et de sacs aériens pourra aussi révéler des informations qui serviront au diagnostic. Puisque le Chlamydia est souvent à l’origine  de maladies respiratoires, votre vétérinaire pourra décider d'effectuer un hémogramme, (numération et formule sanguine (NFS) complete blood count ou (CBC) pour déceler cette infection.

Est-il possible pour moi de traiter mon oiseau moi-même?

Si votre vétérinaire doit faire appel aux tests pour établir un diagnostic précis et pour soigner votre oiseau, comment une personne sans formations pourrait-elle le faire ? Ce ne sont pas tous les antibiotiques qui sont efficaces contre la plupart des causes de maladies respiratoires. Le but de ces tests est souvent de déterminer le type de bactéries spécifiques pour cibler l’antibiotique le plus efficace. Si la cause de l'infection n'est pas d'origine bactérienne, aucun antibiotique ne sera utile. Les antifongiques
eux seront utilisés dans les cas de maladies fongiques comme entre autres l'aspergillose. Les parasites (acariens des sacs aériens sont plus rare chez les ondulées) sont le plus souvent traités avec des médicaments anti-parasitaires par voie orale ou injectable.  Les oiseaux gravement malades peuvent hospitalisés et des médicaments injectables, de l'aérosolthérapie, le gavage et  des solutions intraveineuses (IV)  peuvent être administrés si nécessaire. Pour éviter tout retard dans le diagnostic et le traitement, prenez un rendez-vous dès les premiers signes de problèmes respiratoires.

Quelques exemples de problèmes respiratoires.

La rhinite est une inflammation des narines où l'on voit un écoulement nasale anormal. Cet écoulement peut être clair ou jaune et muqueux. La rhinite peut être causée par des bactéries, des virus, des fongus ou des corps étrangers comme la poussière produite par les oiseaux eux mêmes, la poussière de toutes sortes, et la saleté. Quand il y a un manque d'humidité, le duo poussière et manque d'humidité irrite les parois nasales et causent des rhinites. Parfois ces résidus peuvent devenir durs et causé l'obstruction des narines. Cette muqueuse durcie peut être ramollie et enlevé par un vétérinaire qui pourra déterminer sa nature en faisant une culture pour choisir le traitement approprié.

L'aérosacculite est comme son nom le dit une infection des sacs aériens. Elle provoque un mauvais transport sanguin vers les sacs aériens qui rendent l'inhalation des microorganismes très dommageable pour le système immunitaire de l'oiseau. Les symptômes sont les mêmes que ceux mentionnés plus haut. Encore là, seul un vétérinaire à les moyens techniques et les connaissances nécessaires pour établir un diagnostic sérieux et déterminer si il s'agit d'une bactérie, d'un virus ou d'un fongus.

L'œdème péri-orbital (inflammation autour de l'œil) est causée par une sinusite suite à une déficience en vitamine A. Le sinus infra orbital est un large sinus qui contourne l'œil et s'étend jusqu'au bec. Ce sinus est ouvert vers le haut de la cavité nasale (qui se trouve à l'intérieur du bec) et rend le drainage des sinus difficile. Les sinusites peuvent être causées par des bactéries, des fongus ou par la Chlamydia. Il sera nécessaire pour le vétérinaire de faire une culture des cellules affectées pour établir la nature des organismes en cause. Un vétérinaire qualifié pourra drainer le sinus, fournir les médicaments nécessaires et si une carence en vitamine A est en cause en administrer et conseiller les changements nécessaire à la diète.

Un oubli: les allergènes environnementaux, les litières organiques sont déconseillées, surtout les copeaux de bois, mais aussi le sable.


Largement basé sur Respiratory Disease in Birds, VCA Animal Hospitals.
http://www.vcahospitals.com/main/pet-health-information/article/animal-health/respiratory-disease-in-birds/802
Autres références.
http://www.birdsnways.com/wisdom/ww44eiv.htm
http://www.birdsnways.com/wisdom/ww45eiv.htm
http://www.melbournebirdvet.com/respiratory-infection.aspx
http://www.merckmanuals.com/vet/exotic_and_laboratory_animals/pet_birds/bacterial_diseases_of_pet_birds.html
http://www.birdchannel.com/bird-diet-and-health/bird-diseases/bird-diseases-psittacosis.aspx
http://www.netdoctor.co.uk/sex-and-relationships/medicines/vibramycin-d.html
http://www.veterinarypracticenews.com/vet-dept/avian-exotic-dept/avian-respiratory-problem-treatments.aspx
En français.
http://www.perroquet-perroquets.com/chlamydophilose.php Coloration de gram
http://www.perroquet-perroquets.com/coloration-gram-selles.php Chlamydia
http://www.perroquet-perroquets.com/aspergillose.php Aspergillose
http://www.perroquet-perroquets.com/carence-vitamine-a.php VitamineA

_________________
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  19105


Dernière édition par Martine le Lun 11 Nov 2013 - 4:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15491
Féminin Age : 63
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty
MessageSujet: Re: Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien    Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  EmptyDim 25 Aoû 2013 - 19:13

Rupture d'un sac aérien
Si votre perruche souffre d'un  gonflement qui a été soudain et qui a eu lieu à l'intérieur de quelques jours ou même de quelques heures, il est fort possible qu'elle ait un sac aérien de perforé.  Quand on tâte l'abdomen et qu'on a l'impression que la perruche est gonflée comme un ballon, cela risque d'être le cas. On dit que la texture d'un abdomen avec un sac perforé est spongieuse au toucher.

Les oiseaux ont deux poumons tout comme nous, mais il ont aussi 9 sacs aériens.
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Sacs_a12

Les sacs aériens sont situés à l'intérieur du cou, sur la poitrine et le ventre. Lors d'une rupture, l'air s'échappe du sac et s'accumule sous la peau. On appelle cela l'emphysème sous cutané. Si l'air n'est pas relâché, la déchirure peut s'agrandir. La peau qui se tend sous la pression de l'air est douloureuse pour l'oiseau. Un sac aérien peut se percer lors d'une chute, d'un atterrissage difficile ou durant une frayeur nocturne. Une attaque d'un chat ou d'un autre prédateur peut aussi percer un sac.

Deux perruches avec un sac aérien perforé Photos Barrie Shutt et Budgiezforall
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Air_sa12Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Budgie11

Selon le sac qui est perforé, la bosse sera plus ou moins égale.
Un bébé geai bleu avec un sac aérien perforé http://ornitho-logical.blogspot.ca/2011/07/never-dull-moment.html

Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  31010

Sur la radiographie, on voit la rupture du sac aérien d'un ara bleu et or.
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Ruptur11
photo Ann Hohenhaus, DVM:
http://blogs.webmd.com/pet-tales/2012/03/ruptured-air-sac-a-unique-bird-disease.html

Le vétérinaire qui a traité le ara a introduit un petit stent pour enlever l'air qui s'y était accumulé. Certaines personnes percent la peau avec une aiguille pour libérer l'air, je ne me vois pas faire cela, j'aurais peur d’endommager encore plus le sac.Dans cette vidéo on voit que la personne tire la peau pour la percer. Le but est de faire sortir l'air entre la peau et le sac sans endommager le sac encore plus en éloignant la peau du sac. Il vaut toujours mieux un vétérinaire expérimenté et un antibiotique dans ces cas là, surtout si il s'agit d'un attaque d'un chat.
https://www.youtube.com/watch?v=yYv66Uy_Ni8

On voit plus facilement les sacs aériens avec des ruptures sur les bébés non plumés. C'est assez fréquent aussi chez les bébés car la peau est plus fragile, elle n'est pas couverte de plumes, les parents nous marchent dessus et on se casse la gueule en quittant le nid. Comme vous pouvez le voir sur la première photo, c'est le sac cervical qui est percé, à ne pas confondre avec de l'air dans le jabot, ça ressemble.
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Ruptur12
Ici un bébé calo qui a doublé de grosseur dans l'espace de 24 heures.
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Tumblr10

Si j'avais un problème avec un sac aérien, j'irais définitivement chez le vétérinaire, mais le vétérinaire est à 5 minutes de chez moi à pied, c'est plus facile.

_________________
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  19105


Dernière édition par Martine le Lun 11 Nov 2013 - 4:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
sand
Membre
Membre
sand

Inscription : 30/05/2013
Messages : 328
Féminin Age : 51
Nombre d'oiseaux : 20
Ville et Pays : lisieux,france

Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty
MessageSujet: Re: Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien    Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  EmptyDim 25 Aoû 2013 - 19:59

merci martine,
très instructif , mais ça fait peur je ferrais plus doucement en ramassant les graines dans ma volière a cause de la poussière
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15491
Féminin Age : 63
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty
MessageSujet: Re: Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien    Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  EmptyDim 25 Aoû 2013 - 20:14

C'est surtout quand on sort les graines du sac. Certaines marques sont très poussiéreuses, d'autres par. Un coup qu'on les a versé la plus grande partie de la poussière est partie.

_________________
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  19105
Revenir en haut Aller en bas
sand
Membre
Membre
sand

Inscription : 30/05/2013
Messages : 328
Féminin Age : 51
Nombre d'oiseaux : 20
Ville et Pays : lisieux,france

Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty
MessageSujet: Re: Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien    Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  EmptyDim 25 Aoû 2013 - 20:28

je vide le sac dans une boite hermétique plus facile pour la conservation alors la poussière s'évacué pendant que je transfère cool
Revenir en haut Aller en bas
Jobiz19
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Inscription : 16/02/2020
Messages : 1
Féminin Age : 46
Nombre d'oiseaux : 2
Ville et Pays : Lac-Mégantic

Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty
MessageSujet: Re: Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien    Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  EmptyDim 16 Fév 2020 - 11:14

Bonjour à vous,
hier, j'ai perdu ma Kiki. C'était une perruche bleue qui avait été trouvée autour du 20 juin 2018 à l'extérieur. Je ne sais pas combien de temps elle avait passé seule dehors. Mais j'ai répondu à l'appel en disant que j'étais prête à l'adopter. J'avais déjà eu des perruches dans la fin de mon enfance et mon adolescence. L'une d'elles, a vécu chez nous pendant 15 ans et elle était déjà adulte quand nous l'avons adopté.

Ma Kiki était encore un bébé (stries presque jusqu'au bec) et son ventre était devenu gris et non bleu... On est venu me la porter à mon travail et je suis partie immédiatement lui acheter de la nourriture plus et des jouets parce qu'il n'y avait qu'une branche de bois comme perchoir dans sa cage et de l'eau dans un bol dans le fond de la cage. Ici, nous n'avons pas d'animalerie qui répondait à ses besoins, strict minimum pour les oiseaux (nourriture et quelques jouets), je suis allé à la Grande ménagerie de Sherbrooke ou le spécialiste des oiseaux était choqué de voir les photos de son état. Elle avait été vue par un vétérinaire qui a dit qu'elle n'avait pas de parasites... mais je n'en sais pas plus. Et la bénévole qui s'occupe des animaux perdus ne connaît pas bien les oiseaux et elle ne semblait pas beaucoup l'apprécier. Bref, je lui ai acheté des suppléments vitaminiques. La fin de semaine du travail, après ces quelques mois, voyant qu'elle n'avait toujours pas un comportement normal : apathie, cris sans chant (chattering), agressive, pas de contact avec ses jouets, je suis allée chercher une cage plus grande et j'ai acheté un mâle qui n'avait pas de comportement agressif. Je voulais lui donner plus de chance de reprendre une vie normale... J'ai introduit le nouvel oiseau en premier puisqu'il était nouveau et ensuite, Kiki, mais elle n'a jamais eu le comportement d'un oiseau qui s'adapte à sa nouvelle vie. Elle est toujours restée très craintive et a transmis sa peur de moi à l'autre, mon Sunny. Au début, je pouvais le prendre sur mon doigt et le sortir de la cage, aller m'asseoir sur le divan avec lui. Mais comme elle l'appelait, désespérée, il partait après une dizaine de minutes. Ensuite, plus moyen de l'apprivoiser.

Elle n'a jamais voulu manger autre chose que des graines, des bâtons de graines et du millet. Parfois, elle était méchante avec Sunny, elle l'attaquait et lui, il se retrouvait dans le fond de la cage. Mais comme il a bon caractère et est très sociable, il s'éloignait d'elle et revenait doucement. Cela me faisait de la peine. Ça arrivait surtout le soir. Alors, je couvrais la cage car je pensais qu'elle avait besoin de se reposer et je voulais vraiment lui donner toutes les chances.

Il y a deux jours, je n'avais pas encore remarqué de changements notables, elle était souvent apathique, mais en enlevant les couvertures sur la cage, je l'ai vue les plumes toutes ébouriffées, la queue battante, le souffle court! Elle était tellement malade que j'étais absolument certaine qu'elle n'en réchapperait pas. Ses yeux étaient presque fermés. Trop tard! En moins de 24 heures, elle était morte. À quelques reprises, je l'ai aidé à remonter sur un perchoir où elle pouvait se rendre manger un peu... mais elle ne buvait pas et mangeait à peine.

Depuis, mon Sunny la cherche, il l'appelle... Il se colle même à la cage du côté de la cage de mon serin femelle et cherche à entrer en interaction avec elle. Il n'avait jamais fait ça. J'arrive maintenant à le prendre à nouveau sur mon doigt et ne craint plus quand je mets les couvertures sur la cage. Il chante beaucoup mais mange peu... J'ai perdu ma petite Kiki, je pense que c'était probablement inévitable qu'elle meurt si jeune étant donné son passé dans la nature à un âge si précoce, mais je ne veux pas perdre mon Sunny. C'est un bon oiseau, vif, intelligent... mais j'ai peur qu'il se laisse mourir. J'essaie de lui donner de ma présence, je lui parle beaucoup... le prend sur mon doigt et je respecte son rythme d'apprivoisement...

Quand j'ai trouvé ma Kiki morte, je l'ai pris et je suis allé pleurer dans ma chambre... Sunny était sur son perchoir du haut et non près d'elle, dans un coin de la cage, mais il l'attend, la cherche... Que puis-je faire de plus? Je l'ai vu pour la première fois perché au plafond de la cage... C'est nouveau comme comportement. Il a un nouveau bâton de graines et du millet, mais il ne mange que quelques graines à la fois... Je ne veux pas le perdre! Il chante beaucoup, appelle Kiki par moment...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty
MessageSujet: Re: Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien    Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les maladies respiratoires et la rupture d'un sac aérien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alerte aux maladies respiratoires au Mexique
» mon canard est bizzare !??
» maladies indemnes pour faire du fromage?
» Kit de détection de maladies ou de virus
» Dur été pour les maladies fongiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruche ondulée :: Santé :: Maladies: Post-its seulement-
Sauter vers: