Perruche ondulée

Forum dédié au bien-être des perruches ondulées : cage, alimentation, sexe, age, apprivoisement, reproduction ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bienvenue sur le forum Invité

Un problème, une question ? Le SOMMAIRE regorge d'informations !

Partagez
 

 La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.

Aller en bas 
AuteurMessage
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15464
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Empty
MessageSujet: La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.    chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  EmptyLun 11 Nov 2013 - 4:49

Ponte chronique ou excessive. Comment y remédier.

Pondre est normal pour les femelles qui sont sensées se reproduire pour préserver leur espèce, mais cela a des limites et parfois les oeufs ne sont plus les bienvenus.

Les incitatifs à la ponte.

-Exposition prolongé à l’ensoleillement ou à de longues heures de lumière artificielle.
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Fsdads10
Pour commencer il faut comprendre que les ondulées (comme les calopsittes et autres psittacidés)  sont des pondeuses opportunistes. Elles pondent quand certaines conditions sont réunis : Un mâle, un nid, de l’eau et de la nourriture en abondance.
Elles n’ont pas de saison fixe de ponte comme c’est le  cas pour les canaris qui sont des pondeurs saisonniers. Dans la nature australienne, les conditions météos hivernales ne sont pas propices à cause du manque d’eau, de lumière et donc de nourriture. Parfois il peut se passer des mois, voire des années sans que les femelles ne pondent. Quand il fait soleil et qu’il pleut, la nourriture abonde et c’est le signal. Si nos oiseaux sont exposés à des longues heures de lumière, naturelle ou artificielle, c’est un des signaux pour la reproduction. Il faut donc limiter les heures d’ensoleillement et couvrir la cage ou la volière beaucoup plus tôt le soir pour limiter la durée du jour.

-Environnement intérieur chaud et protégé qui permet des conditions de reproduction à l’année longue.
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Untitl10
Il est évident qu’il est difficile de réguler le climat dans nos maisons, mais on peut par contre perturber un peu leur routine en déplaçant la cage ou la volière à un endroit plus passant ou plus animé de la maison, ou en la déplaçant aux mêmes endroits mais souvent. On peut aussi  changer l’environnement à l’intérieur de la cage en changeant souvent les perchoirs, les jouets et les mangeoires de place.  Ce manque de tranquillité et de routine ralentira leur sentiment de sécurité, qui on l’espère, réduira leur envie de procréer.

-La femelle (seule) s’est amourachée d’un miroir, d’un jouet ou de son humain et perçoit ces choses ou cette personne comme un partenaire potentiel. -La femelle a un partenaire de son espèce ou d’une autre espèce ou d’un autre sexe qu’elle a désigné comme conjoint.  
 

Il faut retirer tous les objets qui peuvent remplacer un partenaire. Si un partenaire mâle de la même espèce est disponible, il n’y a pas grand-chose à faire à part de les séparer, mais nous savons bien que cela est difficile, ils crient tous les deux et sont misérables. C'est vous qui avez eu l'idée d'avoir des oiseaux, il faut maintenant vivre avec.

-L’oiseau a accès à de la nourriture en surabondance et/ou reçoit de la nourriture sous forme de purée.

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Valent10

Si vous donnez des aliments mous, des céréales cuites, de la purée de légumes ou de fruit, c’est loin d’être une mauvaise chose, mais durant les périodes hormonales, cela ressemble aux régurgitations dont les mâles nourrissent les femelles et aux aliments avec lesquels les bébés sont nourris. La femelle perçoit cela  comme de la nourriture disponible pour elle et ses potentiels bébés, donc évitez tous les aliments mous.  
Pour le reste de la diète et sans pour cela priver l’oiseau de nourriture, au lieu de lui mettre plus de nourriture qu’elle  ne peut manger,  donnez seulement ce dont elle a besoin pour manger à sa faim et pas plus. Si on retourne vers Australie après une longue pluie, c’est l’abondance! Les graminées abondent et sont frais, il y a de l’eau et tout ce qu’il faut. Il ne faut pas lui donner l’impression qu’elle aura tout pour pouvoir nourrir ses bébés. En lui donnant seulement ce dont elle a besoin, on lui enlève ce sentiment d’abondance.
Si vous craignez de ne pas la nourrir suffisamment, n’hésitez pas à remette de la nourriture.

-L’oiseau a accès à une baignoire.

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Sybj3u10

Il est important que les oiseaux aient un bain, mais on peut limiter à une heure le temps du bain et retirer la baignoire. L’eau qui coule, comme la pluie en Australie, est stimulante. Enlevez les petites fontaines si vous en avez.


-L’oiseau a accès à un nid, un tente, ou tout autre endroit pour se cacher et pondre. L’oiseau prend sa mangeoire ou son bain pour un nid.

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Budgie11

Assurez-vous de n’avoir aucune de ces choses et si la cage ou la volière sont trop chargées et donne trop d’intimité aux oiseaux, allégez la composition. Autant la lumière est importante à l'extérieur, un intérieur sombre est nécessaire dans un nid. Toute cavité sombre est à éviter.

-L’oiseau reçoit souvent des caresses sur le dos, le croupion ou sous les ailes.
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  24747110

À part l’acte sexuel, les oiseaux n’ont pas de contact physique et ne se font pas des caresses. Leurs seuls contacts se limitent à la toilette mutuelle (allopreening) et à la becquée pour montrer leur affection ou leur intérêt amoureux. Quand vous caressez votre oiseau, vous êtes possiblement entrain de le stimuler sexuellement. Si vous lui flattez le dos, surtout la région du croupion, vous reproduisez ce que fait le mâle quand il monte la femelle. Le croupion est une zone érogène pour l’oiseau et le dessous des ailes n’est pas loin derrière. Quand vous caressez votre femelle, si elle se penche la tête vers le vas et qu’elle a la queue dans les airs, c’est qu’elle prend la pause! Évitez donc les endroits plus sexy!


Quoi faire avec les œufs?
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Faux_o10

L’hormone prolactine sécrétée via l’hypophyse joue un rôle important dans la ponte. Elle donne à la pondeuse un sentiment de bien-être et de satisfaction.  Quand le premier œuf est pondu, le niveau de prolactine est bas, mais il augmente à chaque œuf additionnel et à mesure que la femelle couve. Surtout, ne retirez pas les œufs. Chaque œuf pondu sera remplacé et votre femelle sera encore plus mal en point. La femelle voudra reproduire ce sentiment de bien-être et se remettra en mode ponte.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prolactine

Selon des recherches sur les psittacidés de l’Université de Californie, rajouter de faux œufs à ceux déjà pondus pourrait limiter le nombre d’œufs. (Source: Facts on Hormones: Exotic Bird Report, Psittacine Research, Univ. of Calif. Vol 2, Number 3.)  Donc il est logique que non seulement on ne retire pas les œufs, mais qu’on doit aussi s’assurer qu’ils ne seront pas brisés. Sans offrir un nid, on peut mettre les œufs dans un contenant au côté peu profond au fond de la cage ou de la volière et couvrir le fond du contenant d’un linge doux ou d’un essuie-tout où ils ne risqueront pas de se briser.

Si cela ne marche pas, un vétérinaire aviaire expérimenté peut fournir des traitements pour limiter la ponte. Dans tous les cas les femelles qui pondent doivent recevoir une diète appropriée pour s’assurer qu’elles reçoivent les minéraux, les vitamines et les protéines dont elles ont besoin pour rester en santé (Voir la diète des reproducteurs dans la section famille). Une pondeuse chronique souffrant de carences alimentaires risque de souffrir de rétention, de produire des œufs trop mous pour être pondu correctement et risque de souffrir de prolapsus du cloaque. Ces carences affecteront aussi sa santé en général. Une femelle avec une diète exemplaire s'en sortira beaucoup mieux. Il est certain que le calcium est nécessaire à la production d’œuf, mais sans les autres nutriments pour garder la forme, l'énergie et les muscles ne suivent pas et trop de calcium sans le reste peut nuire autant qu'aider. Assurez-vous de ne pas excéder les doses recommandées.

Bonne chance.

http://www.cockatielcottage.net/egg_laying.html
http://www.birdsnways.com/wisdom/ww35eiv.htm (egg binding)
http://www.allpets.com/petcyclopedia/birds/topic.asp?id=1306 (prolapse)
http://www.aviannetwork.com/articles/eggs.htm (egg laying, general)
http://www.wctropicalbird.com/bird%20education/egg_laying.htm (egg laying, general)
http://www.realmacaw.com/pages/unwanted.html (egg laying, general)
http://www.lbah.com/Avian/prolapsed_cloaca.htm (prolapse)
http://www.avianweb.com/Prolapse.htm (prolapse)
http://www.vetcentric.com/magazine/magazineArticle.cfm?ARTICLE ID=1318&rnk=8&qry=Chronic+egg+laying%3f (egg laying, general)
http://members.tripod.com/~Suzzie/egglaying.htm
http://www.holisticbird.org/pages/healHen.htm
(HB website information on egg laying)
http://photo.starblvd.net/louise/1-2-5-1035348688?m=0&pg=0&ro=1&co=4
(“The Girls”)

_________________
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  19105


Dernière édition par Martine le Lun 11 Nov 2013 - 4:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15464
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Empty
MessageSujet: Re: La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.    chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  EmptyLun 11 Nov 2013 - 4:51

Rétention d'oeuf (mal de ponte)

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Ratent10
photos lorenza

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Xrayfchronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Birdra10
Radios de perruches souffrant de rétention. Quand c'est le cas, la perruche n'a pas la force nécessaire pour expulser l'oeuf, ou l'oeuf est trop mou.
photo Tailfeathernetworkphoto lbah.com

Les symptômes.
Comme vous le savez peut-être, l'œuf met environ 24 heures à se former et est expulsé par la suite  (il y a des exceptions, voir le message de Charlie ci-bas). Une perruche qui fait de la rétention volera assez normalement au début, mais s'essoufflera rapidement. Elle aura tendance à marcher comme un pingouin. Quand on a l’œil et qu'on a déjà bien observé le cloaque à l'état normal, on peut voir une protubérance là où se situe l'œuf au niveau du cloaque. Parfois, on peut même voir les muscles se dilater durant les contractions. Après une période de temps variable, la perruche se perchera en boule comme un oiseau malade, puis elle s'écrasera dans son nid, ou sur le plancher de la cage et elle sera haletante. Il est alors grand temps d'aller chez le vétérinaire. Une perruche souffrant de rétention ne vivra pas plus que quelques jours sans soins.

Les femelles qui souffrent de rétentions doivent être gardées au chaud (30 degrés) avec un haut taux d'humidité. On peut utiliser un coussin chauffant, une lampe infrarouge, ou mettre la perruche dans la salle de bain et faire couler l'eau chaude. Elles souffrent souvent d’hypothermie (sa température ne lui permet plus d'assurer correctement les fonctions vitales) et une bonne partie de son énergie passe à réguler sa température corporelle qui est normalement élevée (40 degrés).  

Pour passer un oeuf sans problème, la membrane muqueuse autour du cloaque doit être souple et flexible. Ce sont les vitamines liposolubles (A surtout) qui gardent la muqueuse en bon état. Sans ces vitamines, l'oviducte devient sec et dur. On a besoin d'un minimum de gras pour assimiler ces vitamines (qui vient des graines plus grasses) et de légumes contenant de la provitamine A. Quand un oeuf coince dans le canal pelvien, il peut nuire à la circulation du sang dans le pelvis et au reins. L’œuf coincé peut aussi nuire à la défécation et créer des troubles métaboliques (décomposition de la nourriture à ses composantes plus simples: les protéines, les glucides (ou sucres), et des graisses).  

Ce n'est pas tout de donner du calcium. Il faut que la perruche soit en forme et bien nourrie pour avoir la masse musculaire nécessaire à l'expulsion de l'oeuf. Pour que le calcium soit bien assimiler, la perruche a besoin de vitamine D (qui sert à l'absorption du calcium), soit par l'exposition à la lumière naturelle, par l'ajout de lampe à rayons UV ou dans la diète ou en supplémentation. Si la perruche n'est pas en forum et qu'elle est mal nourrie, ses oeufs risques d'être mal formés ou trop mous.

Il faut donner à boire à la seringue aux femelles souffrant de rétention, car elles sont en danger se déshydrater si elles ne boivent pas à cause du manque de force, mais aussi par leur incapacité d'éliminer les déchets. Un peu de Pedialyte donné à la seringue aidera. Cette solution aide à l'absorption des électrolytes et des fluides (on s'en sert chez les enfants atteints de diarrhée et de gastroentérite).
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Pedial10

Il vaut mieux ne rien tenter soi-même. La chaleur et l'humidité, de l'eau et c'est tout. Les bains de vapeur et l'huile sur le cloaque sont déconseillés par les vétérinaires aviaires. Manipuler un oiseau en détresse de cette façon peut être aussi dangereux que la rétention elle-même.
Surtout ne jamais tenter de pousser l'œuf. Même si l'œuf était normalement constitué, il risquerait de se briser. Si la coquille est molle (manque de calcium), cela ne donnera rien.

Prolapsus du cloaque. Malheureusement Pixel est décédée suite à ce prolapsus.

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Prolap11

Le froid et les pontes excessives peuvent aussi être des causes de rétention et d'autres problèmes qui s'y relatent.
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Prolap12
Photo mélissa

Que fera le vétérinaire.
Le traitement dépendra de la condition physique de la femelle, de la sévérité de sa détresse, de la location de l’œuf dans l’oviducte et de la durée de temps pendant laquelle l’œuf est resté coincé. Chez les petites espèces, comme l’ondulée, la femelle peut parfois mourir à l’intérieur de quelques heures si elle n’obtient pas les soins nécessaires.

Pour une femelle qui montre un minimum de stress, le traitement peut inclure :

• Une augmentation de l’humidité ambiante et une augmentation de la température  à 30 degrés Celsius.
• Une lubrification du cloaque.
• Une injection de calcium, et possiblement de vitamines A, D, et E, et de sélénium.
• L’administration de fluides et de dextrose.
• Une injection d’oxytocine ou d’arginine vasotocine, ou l’application d’un gel de prostaglandine. Ces médicaments causent des contractions qui peuvent résulter dans  le passage de l’œuf. Ils ne peuvent par contre être utilisés s’il y a obstruction.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ocytocine
http://www.chu-rouen.fr/page/mesh-descripteur/vasotocine
http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/prostaglandine/15560
• Un accès continu à de l’eau et de la nourriture.

Les femelles gravement touchées doivent être en  premier lieu traitées pour choc, puis stabilisées. Après avoir été stabilisées, le traitement additionnel peut inclure :

• L’administration d’antibiotiques (pour les risques d'infections) et possiblement  l’administration de corticostéroïdes à action rapide.
• Le retrait manuel  de l’œuf par le  vétérinaire qui applique une pression à l’aide de ses doigts (ce qui peut nécessiter une anesthésie).
• Un nettoyage et réparation des tissues.
• Une ovocenthèse, opération qui consiste à vider le contenu de l’œuf à l’aide d’une aiguille si l’œuf est visible à partir du cloaque ou en traversant l’abdomen si l’œuf n’est pas visible. Cela réduit la taille de l’œuf et le rend plus facile à passer.
• Un suivi avec des antibiotiques, des fluides, un contrôle de la température et de l’humidité et une supplémentation nutritive.

Quelles sont les complications possibles liées à la rétention d’œuf? Lorsqu’elle n’est pas traitée la rétention ou la dystocie peuvent provoquer un état de choc et la mort. D’autres complications sont possibles, incluant :

• Une pression sur les reins exercée  par l’œuf qui peut nuire à leur fonctionnement.
• Une rupture de l’œuf à l’intérieur de l’oviducte peut causer une péritonite (inflammation de la cavité abdominale) mortelle.
• L’ocytocine, la vasotocine arginine  ou les prostaglandines peuvent parfois provoquer de contractions d’une force suffisante pour provoquer une rupture de l’oviducte.
• L’effort soutenu de ponte peut causer  un prolapsus du cloaque ce qui peut résulter en une péritonite, en une infection, ou en une cicatrisation qui pourrait condure à d’autres problèmes de rétention dans le futur.

Sur ce lien on peut une photo d'une perruche souffrant de péritonite. L'article est excellent si vous lisez l'anglais.
http://www.tailfeathersnetwork.com/birdinformation/egglaying.php
http://www.peteducation.com/article.cfm?c=15+1829&aid=3060
http://www.multiscope.com/hotspot/eggbinding.htm
http://www3.sympatico.ca/davehansen/reproduc.html
http://www.exoticpetvet.net/avian/budgietiel.html
http://users.accesscomm.ca/parrot/SB/Egg.htm
http://www.multiscope.com/hotspot/eggbinding.htm
http://www.birds2grow.com/art-eggbinding.html
http://www3.sympatico.ca/davehansen/reproduc.html
http://www.animauxexotiques.com/oiseaux/maladies/retent_oeuf.htm[/left]

Neocalglucon drinking water1 ml per 30 ml.

_________________
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  19105


Dernière édition par Martine le Mar 14 Jan 2014 - 1:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15464
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Empty
MessageSujet: Re: La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.    chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  EmptyLun 11 Nov 2013 - 4:54

Par Charlie
Voici, comme nous avons rencontré ce problème avec notre petite Lancelot-Mélodine le printemps dernier, on m'a demandé de joindre ce sujet pour vous parler un peu de la rétention d'oeuf.


La rétention d'oeuf n'étant pas à être prise à la légère nous avons eu le printemps derniers plusieurs entretiens d'abord téléphoniques avec notre vétérinaire Dre Desjardins et puis nous sommes allés la rencontrer avec notre petite à deux reprises.

En fait c'est qu'il y a tout un processus au niveau de la formation de l'oeuf à partir du moment de l'ovulation jusqu'à la calcification de son follicule. On doit généralement calculer une période pouvant s'échelonner jusqu'à plus ou moins 20 jours pour tout le processus mais parfois il arrive qu'il faille près d'un mois pour compléter tout le cycle de formation de l'oeuf jusqu'à son expulsion.

La calcification du follicule ou tissus mou de l'oeuf, comme on le connait une fois expulsé par le cloaque, constitue l'étape finale de formation. La période de calcification en soit est relativement courte c'est vrai, mais elle ne se déroule pas toujours favorablement et alors on se retrouve avec un follicule peu calcifié ce qui rend difficile l'expulsion de l'oeuf et augmente considérablement le risque de rupture de celui-ci, d'où entre autre l'importance d'une alimentation riche en calcium, mais aussi l'importance d'exposer l'oiseau aux rayons UVB à une distance de plus ou moins 1 mètre à raison de 20 minutes par jour. Rappelons nous que ce sont les rayons UVB qui sont responsables de la synthèse de la vitamine D3 essentielle à l'absorption du calcium par l'organisme.
Pour une meilleure idée de l'éclairage requis : http://www.perruche.org/organisation-de-la-cage-f13/eclairage-a-spectre-complet-t16630.htm#235695

Dans le cas où l'oeuf n'atteint pas une calcification propice à son expulsion la femelle aura beaucoup de mal à pondre, ce qu'effectivement nous appelons le mal de ponte, soit une rétention de l'oeuf. Il est difficile pour la femelle d'expulser son oeuf lorsque celui-ci n'est pas totalement calcifié, c'est que d'une part l'oeuf n'offre pas de résistance au travail des muscles, autrement dit les muscles vont se contracter pour tenter d'expulser l'oeuf qui en fait ne fera que se compresser à l'intérieur de l'oviducte plutôt de se voir littéralement expulser par le cloaque, et tristement parfois le follicule cédera avant même de se résorber. L'organisme se retrouve alors a absorber toute la substance résiduelle de l'oeuf pouvant occasionner une péritonite, soit une infection qui peut résulter par un décès de la femelle.

Il peut arriver qu'un oeuf se forme et parvienne à se résorber de lui-même sans problème, mais généralement c'est que cette étape vient s'interposer tôt dans le processus de développement de l'oeuf, bref plus le processus est à un stade avancé plus le risque de rupture est présent.
Et s'il y avait présence d'un oeuf et que celui-ci en serait à se résorber, la perte de poids chez la femelle serait un indice annonciateur que l'oeuf se résorbe. Et quand je dis perte de poids, il faut comprendre qu'il s'agit du poids de l'oeuf auquel je fais référence et de ce fait l'oiseau ne devrait pas atteindre un poids en-dessous de la normale : http://www.perruche.org/anatomie-f33/le-poids-sante-t16890.htm

Le seul moyen concret de reconnaître un oeuf calcifié est d'avoir recours à une radiographie numérisée, un follicule non calcifié n'étant pas détectable par radiographie standard.

rayon X d'une femelle souffrant de rétention.
http://www.lbah.com/images/facilities/birdrad.jpg

S'il y a rétention le vétérinaire peut avoir recours à une injection de calcium, parfois une seconde injection pourrait être nécessaire si la rétention persiste. Une intervention chirurgicale pourrait également être envisageable en vu de retirer l'oeuf, mais il faut savoir que le risque d'y perdre la femelle par décès est tout aussi présent que le risque de rupture de l'oeuf lui-même, seul le vétérinaire est apte à déterminer le taux potentiel de réussite d'une telle intervention chez la femelle.

Voilà, j'espère que cela viendra vous éclairer sur certains points.

_________________
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  19105
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Administratrice
Administratrice
Martine

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15464
Féminin Age : 62
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Empty
MessageSujet: Re: La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.    chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  EmptyLun 11 Nov 2013 - 4:55

Si vous avez une question sur un souci de santé d'un oiseau, veuillez vous rendre dans la partie Maladies vos questions , et créez un nouveau sujet (créer un sujet), avec un titre clair tous les détails concernant votre oiseau (fiche consultation) que nous puissions au plus vite vous répondre.


_________________
chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  19105
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Empty
MessageSujet: Re: La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.    chronique - La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La ponte, rétention d'oeuf et ponte chronique.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'age de ponte des cannes
» Rétention d'oeuf sur ma poule naine
» mon oie pont des oeufs mous sans coquille ni jaune
» maladie ?
» la date de la ponte des oeufs des sauterelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruche ondulée :: Santé :: Maladies: Post-its seulement-
Sauter vers: