Perruche ondulée

Forum dédié au bien-être des perruches ondulées : cage, alimentation, sexe, age, apprivoisement, reproduction ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bienvenue sur le forum Invité

Un problème, une question ? Le SOMMAIRE regorge d'informations !

Partagez | 
 

 Le croisement pie australienne X pie australienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Perruchetn
Membre
Membre


Inscription : 25/12/2012
Messages : 43
Masculin Age : 26
Nombre d'oiseaux : 4
Ville et Pays : Tunisie

MessageSujet: Le croisement pie australienne X pie australienne    Lun 24 Mar 2014 - 23:09

Salut!
On sait que le dessin de la mutation pie australienne simple facteur change d'une perruche à une autre et parfois on pense qu'une perruche est pie australienne double facteur or qu'elle simple facteur .
comme dans ce cas http://www.perruche.org/t15744-les-nouveaux-petits
A quoi cela est dû ? A t il une relation avec le croisement pie australienne X pie australienne ? Y a t-il des inconvénients du croisement de deux même mutations ( pie danoise X pie danoise ) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://bilelabd.blogspot.com/
Darkangel
Membre
Membre
avatar

Inscription : 18/03/2011
Messages : 216
Masculin Age : 34
Nombre d'oiseaux : 8
Ville et Pays : Chateau Renault (37)

MessageSujet: Re: Le croisement pie australienne X pie australienne    Mar 25 Mar 2014 - 1:15

Je pense que le marquage est aléatoire d'une pie à a une autre, cela est surement dû à la pigmentation et les autres gènes qui entre en ligne de compte sur un oiseau. Par exemple j'ai vu quelque part qu'une pie australienne opaline avait moins d'ondulation qu'une pie australienne non opaline.

Sur le sujet donnait la pie est simple facteur sinon 100% des petits auraient été pie australienne !
Une pie australienne en double facteur aura encore moins d'ondulation que celle ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkangel-chinchillas.com
Perruchetn
Membre
Membre


Inscription : 25/12/2012
Messages : 43
Masculin Age : 26
Nombre d'oiseaux : 4
Ville et Pays : Tunisie

MessageSujet: Re: Le croisement pie australienne X pie australienne    Mar 25 Mar 2014 - 10:16

ok merci Darkangel
Mais je cherche encore a quoi est dû la différence du dessin de la mutation pie australienne d'une perruche à une autre ? Pourquoi on peut trouver des perruches pie australienne simple facteur mais qui ressemble beaucoup à ceux qui sont double facteur ? Et est ce que cela a une relation avec le croisement continuel pie australienne X pie australienne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://bilelabd.blogspot.com/
Martine
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 23/06/2005
Messages : 15441
Féminin Age : 61
Nombre d'oiseaux : 10
Ville et Pays : Montréal

MessageSujet: Re: Le croisement pie australienne X pie australienne    Lun 31 Mar 2014 - 18:30

Il y a seulement deux allèles pour la pie dominante: le gène normal et le gène pie dominant. Le gène dominant pie est semi-dominant par rapport au gène récessif normale. Cela signifie que la pie dominante à un seul facteur est différent de la double facteur pie dominante.

C'est la même chose pour les danoise aussi. Sauf que l'allèle qui cause la pie est différent ainsi que l'est la méthode de transmission, un dominant et l'autre récessif.

C'est dans les deux cas du leucistisme localisé. À ces endroits ou il n'y a pas de marquage, il n'y a pas de mélanine, le pigment noir.

Une pie a  simple facteur dominant , la pie dominante classique, a généralement les marquages ​​standards avec la bande à travers le ventre et dans le bas des ailes. Les zones claires d'une double-facteur dominante  sont plus étendues, laissant une DF avec + de  zones  claires que celles que l'on retrouve normalement chez la simple facteur.
Il y a trois combinaisons génétiques possibles pour une perruche:
tt - deux gènes normaux qui résulte dans une perruche normal, pas pie.
  Tt - Un gène dominant et un gène normal (hétérozygote) qui donne un simple facteur avec des marquage standards.
TT - Deux gènes pie (homozygote) qui donne un double facteur dominant avec peu de marquage.

J'en comprends qu'une pie hétérozygote peut avoir plus de taches aléatoires claire  et un DF, moins de taches aléatoires claire et de  là viendrait la confusions.

Avec les dark eye clear, toutes jaune ou toute blanches, c'est autosomal co-dominant. Autosomal veut dire que ce n'est pas relié au sexe. Des formes jaune et blanches sont produite en combinant des simple facteur et/ou des double facteur ailes claires et  pies hollandaises avec des pies récessives (danoises).  C'est un leutiscisme total qui laisse les autres parties du corps ^pigmentés contrairement à l'albinisme qui affecte tout.





Chez les cinnanmon, c'est du leucistisme incomplet (une dimunition dans la quantité de mélanine) , chez les inos de l'albinisme complet  et chez les diluées, de la dilution des pigment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Scara
Administratrice
Administratrice
avatar

Inscription : 24/08/2009
Messages : 3108
Féminin Age : 24
Nombre d'oiseaux : 6
Ville et Pays : Mawana Game Reserve, South Africa

MessageSujet: Re: Le croisement pie australienne X pie australienne    Lun 31 Mar 2014 - 22:29

J'ai eu du mal à comprendre la question, je crois que Martine explique très bien comment fonctionnent les gènes qui codent pour la mutation, mais si je comprends bien tu demandes aussi à quoi est dû la répartition de la mélanine ? Pourquoi la couleur est très étendue chez certains simples facteurs alors que chez d'autres (également simples facteurs), elle l'est énormément, pour le même génotype.

Si c'est ça, je me suis souvenue d'un cours, je crois que c'est ce que tu cherches. Malheureusement on en a très vaguement parlé et je ne trouve pas grand chose sur le net qui n'ait pas de rapport avec les maladies.

Mais on appelle ça l'expressivité variable. On avait abordé ça chez les Beagles, qui, pour un même génotype sont tricolores mais avec des proportions extrêmement variables pour chaque couleur.


Entre autre, chez le chien Beagle, l'allèle Sp a une expressivité variable qui entraine une grande variabilité dans les tâches pies du pelage.

Donc, on est dans le même cas de figure. Malheureusement comme je disais, je viens de chercher rapidement et tout ce qui concerne l'expressivité variable concerne les maladies. M'enfin en gros, ce que j'ai pu relire le plus souvent c'est que :

Citation :
Le phénotype peut être plus ou moins "sévère" selon les individus; il y a alors une expressivité variable du gène délétère. Il s'agit d'une évaluation qualitative.

Alors après, pourquoi, j'en sais rien. C'est aller beaucoup trop loin dans la génétique pour moi !  ^^ 

_________________
La reproduction est un sujet sérieux, alors renseignez-vous au mieux ![/b]
http://www.perruche.org/t30482-aventure-repro-preparatifs-ponte-et-couvaison
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le croisement pie australienne X pie australienne    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le croisement pie australienne X pie australienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruche ondulée :: Origines & Mutations :: Mutations-
Sauter vers: