Perruche ondulée
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Perruche ondulée

Forum dédié au bien-être des perruches ondulées : cage, alimentation, sexe, age, apprivoisement, reproduction ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Bienvenue sur le forum Invité

Un problème, une question ? Le SOMMAIRE regorge d'informations !
Le Deal du moment : -25%
-30€ KIDKRAFT – Maison de poupées ...
Voir le deal
104.99 €

 

 Soins

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Canaille
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Canaille


Inscription : 24/09/2006
Messages : 20
Féminin Age : 32
Ville et Pays : Canada/Québec/Montérégie

Soins Empty
MessageSujet: Soins   Soins EmptyDim 8 Oct 2006 - 18:13

Salut à tous!

Voici quelques petites infos concernant les soins...

La contention de base

Le terme contention signifie « tenir un animal pour qu'il ne puisse bouger lors d'une intervention ». Il est très important de bien contentionner un oiseau lorsqu'on veut lui faire des traitements. La contention varie selon la grosseur de l'oiseau. Il faut toujours faire très attention au bec, qui est le premier pouvant nous blesser. L'oiseau n'apprécie pas le fait de se faire tenir et peut mordre, même son maître. Donc, allez-y avec prudence. Les griffes sont aussi à surveiller de très près. L'important dans la contention, c'est de tenir l'oiseau de façon sécuritaire pour nous, mais aussi pour lui. Il ne doit pas pouvoir se blesser, on ne doit pas serrer trop fort pour la raison qu'on connaît et en tout temps le sternum doit être libre de mouvements pour permettre à l'oiseau de respirer librement

Pour les petits oiseaux, comme les perruches et cockatiels, on peut les coucher sur le dos dans le creux de notre main en tenant la tête comme il se doit. On peut également les enrouler dans une serviette afin de mieux contrôler leurs mouvements. Pour les cockatiels, il est préférable de se faire aider par une autre personne, à moins d'être à l'aise pour bien le tenir et intervenir en même temps. Ne manipulez pas les oiseaux des espèces encore plus petites à moins de nécessité absolue. Ils sont fragiles et peuvent mourir facilement à la suite d'un stress. Si ses griffes sont rendues trop longues et que vous devez les couper, demandez à une personne expérimentée de venir le faire chez vous, elle saura vérifier les réactions de l'oiseau et travailler vite et bien afin d'éviter le plus de stress possible à l'oiseau.

Pour les plus grosses espèces, comme les perroquets, il faut absolument intervenir à deux. Une personne tient l'oiseau et l'autre exécute les manoeuvres. Pour contentionner un perroquet comme il se doit, il nous faut 2 choses: un élément de surprise et une bonne couverture. Fermer les lumières est souvent un élément de surprise suffisant pour pouvoir saisir rapidement l'animal sans qu'il ne vous voie venir. On prend soin de bien tenir la tête. On enroule ensuite le reste du perroquet dans une serviette. Pour toutes ces techniques de contention, je vous conseille 100 fois de vous les faire expliquer et démontrer comme il faut avant de les pratiquer vous-même pour ne pas blesser votre oiseau ou pour ne pas vous faire blesser accidentellement. Donc, encore une fois, usez de prudence!

Ce qui est très intéressant est d'apprendre à notre oiseau à se laisser manipuler. Ceci n'est pas une tâche facile, mais elle est possible avec beaucoup de renforcements positifs. Certains oiseaux sont conditionnés pour donner la patte en vue de se faire tailler les griffes ou d'ouvrir l'aile pour se faire couper les plumes. Ceci est très pratique, car on évite ainsi un stress énorme à l'oiseau. Si vous réussissez à apprendre ceci à votre oiseau, faites attention de ne pas lui couper la veine, car il est probable que la prochaine fois il n'accepte plus de vous donner la patte.

La coupe des ailes

Pour bien couper une aile, il faut avoir premièrement un bon contentionneur. On doit toujours couper les plumes en regardant la face dorsale de l'aile en couchant l'oiseau sur le ventre (attention de ne pas comprimer le sternum ce qui empêcherait l'oiseau de respirer). Si votre oiseau est dans une couverture, il s'agit tout simplement de retirer une à la fois les ailes de la couverture. Secondement, il faut de bons outils, c'est-à-dire un bon ciseau qui coupe très bien et non pas un vieux ciseau usé qui écrase plutôt que couper.

Il s'agit de couper quelques rémiges primaires et de faire un test de vol. Il est important de ne pas placer votre oiseau trop haut pour ce test, car si vous avez trop coupé de plumes, il tombera comme une roche. Si jamais l'oiseau est encore capable de monter, il suffit de couper quelques autres rémiges primaires. L'idéal est que l'oiseau ne soit plus capable de monter dans les airs, mais capable de se diriger en planant. On peut laisser intact les 2 premières plumes au bord pour l'esthétisme, mais le problème dans le fait de laisser les 2 premières plumes là est que l'oiseau a plus de risque de se les casser, et ce, surtout en en période de mue.

Quel est le risque de couper une plume trop courte? Elle saignera, puisque vous avez coupé dans la portion encore en vie de la plume, la portion non inerte. À ce moment là vous devrez arracher la plume en cause pour en arrêter le sang, car un oiseau ne peut pas se permettre de perdre beaucoup de sang. Si le saignement continue, exercez une pression au point de saignement. Règle général si vous coupez juste en dessous des tectrices, il ne devrait pas y avoir de problème. Faites attention de ne pas couper une plume en pleine croissance.

L'utilité de la taille des plumes est controversée. L'oiseau est un animal proie. Il a donc besoin de pouvoir s'échapper en cas de danger. La taille des plumes lui enlève complètement cette opportunité. Par contre, il y a des dangers associés à un oiseau aux plumes non taillées. Ceci est particulièrement vrai pour les bébés ou les oiseaux qui apprennent à voler. Les oiseaux non expérimentés sont à surveiller lors de leur apprentissage. Ils peuvent se causer de sérieuses blessures. Donc, lors de l'apprentissage de votre oiseau, il est conseillé de le surveiller adéquatement. Certaines personnes conseillent de tailler les ailes de l'oiseau à la fin du sevrage et de les laisser pousser à la prochaine mue. De cette façon l'oiseau s'habitue tout de même à voler, puisqu'il devient générallement capable avec le temps de voler même avec sa coupe. Bien entendu il ne fait pas de très beau vol et ceci dépend aussi de l'importance de la taille d'ailes. À la prochaine mue les plumes de vol repousseront et à ce moment, il sera des plus crucial et bien surveiller l'oiseau, même si celui-ci a au moins eu la chance d'apprendre à connaître votre maison avant de pouvoir y voler librement.

La coupe des griffes

La coupe des griffes est nécessaire pour les oiseaux, puisque dans la majorité des cas, ils ne les usent pas assez d'eux-mêmes. Il existe des perchoirs de ciment qui aide à user leurs griffes ou du papier sablé, mais sachez qu'il est extrêmement important que l'oiseau aille d'autres types de perchoirs, car ceux-ci irritent les pattes à long terme. Donc, pour couper les griffes, on a besoin d'un bon contentionneur et de quelqu'un qui est habitué de couper les griffes, car dans la griffe, il y a une veine qui peut saigner si on la coupe. Je vous conseille de vous armer de nitrate d'argent ou d'un bon Quik stop qui saura arrêter le sang si jamais vous coupez la veine, car les oiseaux ont très peu de plaquettes et ça peut saigner très longtemps avant de coaguler. Ces produits se vendent dans les boutiques d'animaux. Si jamais vous avec coupé une griffe et que vous n'avez pas de Quik stop, il est possible d'utiliser de la fécule de maïs pour arrêter les saignements.

Pour tailler les griffes, vous pouvez y aller par petites tranches, mais c'est long et traumatisant pour l'oiseau. Si votre volatile a les griffes blanches, c'est très simple: arrêtez de couper avant le rouge (c'est la veine). Si votre volatile a les griffes noires, c'est plus complexe. Demandez à quelqu'un d'expérimenté de le faire pour vous les premières fois, ainsi vous éviterez une perte de sang considérable. Souvenez-vous que l'oiseau n'a pas beaucoup de plaquettes et qu'une pression constante n'est généralement pas suffisante pour arrêter le sang, prévenez le coup avec du Quik stop. Si vous croyez que votre oiseau a perdu beaucoup de sang, consultez vite un vétérinaire.

Les bains et douches

Le bain ou la douche est essentielle à l'oiseau. Il devrait pouvoir se mouiller une fois par jour idéalement. On peut placer un petit bain dans la cage des plus petites espèces, tandis que les plus grosses (perroquet, grande perruche) peuvent être aspergées par un vaporisateur à l'extérieur de sa cage, car on pourrait mouiller les grains qui ensuite moisissent. Les oiseaux adorent généralement cela.

La coupe ou le limage du bec

Le bec, comme les griffes, possède une veine en plein milieu et, si on la coupe, ça peut saigner abondamment. Donc, il va de soi qu'il est préférable que l'oiseau use son bec lui-même. Les os de seiche usent le bec et fournissent un apport en calcium. Ensuite, l'oiseau peut se limer le bec sur ses perchoirs ou autres objets durs. Un oiseau actif se limera habituellement le bec seul. Si jamais vous trouvez que votre oiseau a le bec trop long, c'est peut-être car il ne fait pas assez d'exercice, qu'il na pas d'os ou de bons barreaux pour le faire, ou tout simplement parce qu'il est malade. Donc, surveillez cela de près. Un oiseau avec le bec trop long ne sera plus capable de manger et dans le cas des perroquets et perruches, le bec peut même transpercer le cou. Le bec pousse tout au long de la vie de l'oiseau. Sa croissance est d'environ 3 cm par an, dépendant de l'espèce. L'idéal est de le limer avec un instrument fait pour ça. En général, vous devriez faire appel à un vétérinaire pour cela, car le sang qui jaillit du bec est assez abondant.

La pose de bague (baguage)

De nos jours, la pose de bague est de plus en plus remplacée par la micro puce. Il y a deux types de bagues; les fermées et les ouvertes. Dans les 2 cas, elles doivent contenir les informations suivantes : le numéro d'identification de l'éleveur, l'année de la bague, le numéro d'identification de l'oiseau, le nom du club qui vous a remit les bagues et parfois le diamètre de la bague (en mm). La bague fermée prouve vraiment que l'oiseau est né en captivité, car on lui passe lorsqu'il est bébé et comme elle est fermée, il n'y a aucun autre moyen de la poser que lorsque l'animal est tout petit. Les coûts sont les mêmes que pour une bague ouverte.

Dans le cas d'une bague ouverte, elle ne prouve pas que l'oiseau soit né en captivité puisqu'on peut la poser sur un oiseau adulte. Bien entendu, elle est très pratique si on désire identifier notre nouvel oiseau qui ne serait pas bagué. Une autre méthode d'identification existe, comme pour les chiens et les chats, il s'agit de la pose d'une micro puce. Elle coûte beaucoup plus cher que les bagues, mais elle ne peut être enlevée de l'oiseau, ce qui constitue un gros avantage en cas de vol. Le seul inconvénient est que pour lire cette micro puce, ça prend un lecteur spécial que seuls les vétérinaires possèdent. Voici une petite liste (bien générale) de grandeur de bague pour certaines espèces d'oiseaux (pour plus de détails, consultez un éleveur).
Revenir en haut Aller en bas
flora et lovly
Membre
Membre
flora et lovly


Inscription : 24/08/2006
Messages : 53
Féminin

Soins Empty
MessageSujet: Re: Soins   Soins EmptyLun 9 Oct 2006 - 19:06

oah super ton post merci mais moi j'aurai jamais le courage de tailler les ailes de mes oisio
Revenir en haut Aller en bas
Canaille
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Canaille


Inscription : 24/09/2006
Messages : 20
Féminin Age : 32
Ville et Pays : Canada/Québec/Montérégie

Soins Empty
MessageSujet: Re: Soins   Soins EmptyLun 9 Oct 2006 - 19:15

De rien!
Moi je serais capable, je ne l'ai jamais fais. Je le ferais surtout pas à ma belle petite Canaille! Elle le mérite pas du tout. Ben en fait, aucune perruche le mérite. Ces pauvres petites bêtes sans défenses...
Revenir en haut Aller en bas
marie-laure
Membre
Membre
marie-laure


Inscription : 26/05/2006
Messages : 102
Féminin Age : 31
Ville et Pays : aix en provence 14 ans

Soins Empty
MessageSujet: Re: Soins   Soins EmptyLun 9 Oct 2006 - 19:37

merci beaucoup pour ton post trés intéressant!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Soins Empty
MessageSujet: Re: Soins   Soins Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oiseaux handicapés : quels soins et aménagements ?
» Fiches de soins
» Soins suite lipome
» Premiers soins en cas de saignement
» nouvelle cage réalisée par mes soins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruche ondulée :: Prendre soin de sa perruche :: Autres-
Sauter vers: